Précédent   Bas de page   Suivant   Signaler cette page   Version imprimable

Plastik

Actualité

Appel à contribution #4 : Art et biodiversité : un art durable ?


Agnès Foiret

Date de publication : 15 janvier 2014


L’intérêt pour l’écologie et le développement durable est sans précédent, à la mesure de l’inquiétude grandissante qui plane sur le bien-être collectif. En effet, de la déforestation massive à la raréfaction des ressources en eau, l’actualité nous rappelle que les espèces animales et végétales sont en danger.  Force est de constater que  la nécessité de respecter l’environnement est partagée par tous mais que les ressources naturelles s’épuisent dans les conflits d’intérêt et les actions contradictoires. Il résulte de cela que les organismes vivants en voie de disparition sont désormais affectés d’une valeur de patrimoine universel, comme s’ils étaient la mémoire d’un futur incertain.

Depuis les années 60, à travers leurs œuvres, les artistes témoignent, dénoncent les ravages des activités humaines à l’échelle planétaire. Avec les interventions qui ont pris place dans la nature ou ont fait corps avec le paysage, les concepts d’environnement, de site et de territoire ont acquis une visibilité dans le champ de l’art. En mettant en évidence des propriétés physiques des matériaux et du vivant, les œuvres - qu’elles soient pérennes ou éphémères, dans les espaces naturels ou aménagés - ont activement sollicité la participation du spectateur, tour à tour, observateur, marcheur, explorateur dans un double jeu avec la posture de l’artiste lui-même. Dans quelle mesure les nouveaux contours de la spatialisation de l’œuvre et les modes opératoires de l’art ont-ils contribué à la modification de notre regard sur la notion de milieu naturel ? Quel impact ont-ils sur la sensibilisation du public à leur protection ?

Entre esthétique et éthique, art et sciences du vivant, le n°4 de la revue Plastik propose d’évaluer le périmètre d’action et le sens des pratiques artistiques concernées par la sauvegarde de la biodiversité. Les liens entre les problématiques environnementales et la création artistique seront envisagés du point de vue de la portée réelle et symbolique des pratiques, entre mise en forme du discours écologique, imaginaire et engagement sociétal. On tentera de comprendre les propositions apportées par les pratiques de l’art qui entretiennent une relation aux équilibres du vivant et à l’extinction des espèces. Quelles attitudes développent-elles face à ce nouveau défi lancé par les scientifiques au titre de l’intérêt supérieur de l’humanité? Font-ils de l’art écologique ou font-ils de l’art écologiquement ? Peut-on parler d’éco-gestes de l’art ? Par leur expérience de chercheur, d’artiste, de critique ou de commissaire d’exposition, les auteurs recueilleront des témoignages, des études, interrogeront des processus  pour comprendre comment la préservation de la biodiversité innerve les pratiques actuelles les plus significatives.

Nous interrogerons :

- Le chercheur, l’artiste face aux défis environnementaux : de nouveaux gestionnaires de crise ?

- Les idées de création et de destruction, de sauvegarde et de conservation

- Les réévaluations de la nature, du paysage, du territoire

- Eco-art, esthétique verte, néo-naturalisme, un art durable ?

- Les interventions  environnementales collaboratives

- Ethique animale dans les pratiques artistiques, abolitionnisme et welfarisme

- Les démarches d’éco conception, des engagements citoyens ?

- Mises en forme de l’art et éco-gestes : explorations-fictions, arpentage, plantations, collectage, ethnographie, interventions douces

- Les institutions muséales et les responsabilités écologiques

__________________________________________________________

Date de publication : 15 avril 2013

Merci d’envoyer vos articles par courriel avant le 15 juin 2013

Conditions de recevabilité des articles :

Les auteurs sont invités à proposer des textes de 10 000 à 20 000 signes espaces non compris. Les caractères gras et soulignés dans le texte sont à exclure et les italiques sont strictement réservés aux mots non français ainsi qu’aux titres des documents (ouvrage, revues, etc.). Les citations ne se distinguent du reste du texte que par des guillemets (pas d’italiques, ni de retrait, ni de réduction du corps). Ces contributions pourront contenir jusqu’à 10 images en résolution 72 dpi. Celles-ci sont à envoyer séparément avec en mention leur place, titre et source. Elles seront libres de droit. Il en va de même pour les tableaux et autres illustrations sous format image. La première page doit contenir : le titre de l'article, le nom du ou des auteurs, leur(s) affiliation(s), leur courriel et adresse postale, un résumé de 10 à 15 lignes et une liste de mots-clefs caractérisant le contenu de l'article. Notice bio-bibliographique : en fin d’article, dans un paragraphe séparé, la présentation du ou des auteur(s) comprend nom et prénom, statut professionnel et/ou titres, rattachement institutionnel éventuel, thèmes de recherche, indication des dernières publications, adresse électronique.

__________________________________________________________

Directeur de la publication : Richard CONTE, richard.conte@univ-paris1.fr

Rédactrice en chef : Olga KISSELEVA, olga.kisseleva@univ-paris1.fr

Direction de Plastik #4 : Agnès FOIRET, agnes.foiret-collet@univ-paris1.fr

Administratrice : Farah KHELIL, farahkhelil@gmail.com

__________________________________________________________

La revue prend en charge la traduction en anglais des textes et des résumés acceptés pour publication.


Liens

Pour citer cet article


Foiret Agnès. Appel à contribution #4 : Art et biodiversité : un art durable ?. [plastik] [en ligne], 15 janvier 2014. Disponible sur Internet : http://art-science.univ-paris1.fr/plastik/document.php?id=707. ISSN ISSN 2101-0323.




ACTE  

ISSN 2101-0323